Thérapie en PNL Humaniste

« Si je veux réussir à accompagner un Etre vers un but précis, je dois le chercher là où il est.
Et commencer là. Justement là.
Sinon, je me trompe moi-même quand je pense pouvoir aider l’autre.
Car pour aider un Etre, je dois certainement comprendre plus que lui, mais d’abord comprendre ce qu’il comprend…»
suggérait Soren Kierkegaard, philosophe danois du XIXème siècle.

PNL humaniste

Mettre le patient au cœur de la pratique est l’un des présupposés fondamentaux de la PNL humaniste (Programmation Neuro-Linguistique). Issue des travaux de John Grinder et Richard Bandler menés aux Etats Unis dans les années 1970, la PNL humaniste s’articule en effet autour de cette idée que notre vision du monde n’est pas le monde (ce ne sont pas les choses qui nous limitent, mais l’interprétation que nous en faisons, car sinon nous serions tous limités par les mêmes choses).

Elle invite ainsi le thérapeute à accueillir le patient et son modèle du monde dans la bienveillance, l’ouverture et le respect.

Grâce à cet accueil inconditionnel et à la capacité du thérapeute à se laisser toucher émotionnellement par cet Etre unique, le patient va commencer à se percevoir sous un jour nouveau. Ceci marque le début de la création de l’alliance thérapeutique. Cette véritable relation de coopération entre le thérapeute et le patient est un élément clé qui va permettre au patient de cheminer vers plus de maturité et d’autonomie.

Après une phase de découverte, le thérapeute aidera le patient à déterminer un objectif concret et réaliste, qui constituera le fil rouge de l’accompagnement.

Le thérapeute va progressivement amener le patient à explorer ceux de ses modèles, croyances et schémas limitants qui se trouvent au cœur de ses difficultés. En prenant du recul tout en étant émotionnellement associé à ce qu’il vit, le patient sera à même de constater que ces modes de fonctionnement, s’ils ont pu être aidants dans le passé, ne sont plus adaptés dans sa vie d’aujourd’hui.

Il pourra dès lors explorer sensoriellement d’autres possibilités qui feront sens pour lui à présent, et amorcera une transformation dans un sentiment de sécurité intérieure.

Si le cœur de ma pratique se fonde sur la PNL Humaniste, j’y associe largement le travail de Milton Erickson, psychiatre et psychopraticien américain du XXème siècle, créateur d’une manière tout à fait singulière de travailler, nommée « hypnose ericksonienne ». Tout en favorisant un travail alliant conscient et inconscient en profondeur, cette pratique permet, en association avec les outils de la PNL humaniste, d’assurer un contexte positif de changement.

La Psychologie des Profondeurs de C.G. Jung avec son inconscient collectif, ses archétypes, ses opposés -Persona et Ombre, Masculin et Féminin- l’interprétation des rêves, la Gestalt et son réajustement de la Relation à partir de l’expérience vécue dans l’ici et maintenant, ou encore l’Analyse Transactionnelle et ses grilles de lecture des échanges interpersonnels et des jeux de pouvoir… sont autant d’autres approches riches et complémentaires que j’intègre à ma façon d’accompagner une personne en fonction de ce qu’il se vit dans la séance.

Fabrice Guegan PNL